FICTION
CATALOGUES
DOCUMENTAIRES
FICTION
PATRIMOINE
CINECONCERTS
EXPOSITIONS
MOYENS DE PRODUCTION
BOUTIQUE
SCENARIO (Michel Rio,2010)

 RESUME : De la manière d'écrire une histoire d'amour à deux plumes;l'une trempée dans l'encre noire de la dérision:celle de Jérôme Avalon,ours littéraire livré aux sciences de l'imaginaire et aux loufoqueries de la distanciation;l'autre,trempée dans l'encre rouge du sexe et de la perversité:c'est celle de Marie,star irrésistible du roman,plutôt adonnée,elle,aux calculs du commerce.Trois fils d'intrigue,donc,le fil du scénario de Jérôme qui entre dans l'histoire à reculons.Le fil du scénario de Marie,jouant,non sans plaisir,avec le faux-semblant du réel et la vérité de la fiction.Le fil de la relation des deux auteurs. En fin de compte,que tisseront ces trois fils ? L'étoffe d'un authentique histoire d'amour ? Une toile d'araignée ? Une toile d'araignée amoureuse ? Ou plus simplement ce qui était prévu à l'origine : le scénario d'un film.

Avec Bénédicte Bailby,Laure Mathurier,Michel Feder,Michel Rio et Shamus Maxwell.

Durée : 75 minutes

L'OUROBOROS (Michel Rio,2010)

 RESUME : Le plateau de Caussols,cerné par les Alpes,L'Estérel,la Méditerranée au loin, découpant le cap d'Antibes et les iles de Lérins.C'est dans ce site grandiose qu'un comptable à la retraite arrive pour faire le point et donner après coup une signification à une vie finissante qu'il a à peine vue  passer.Il a choisi pour chaire la montagne,histoire de donner un peu d'ampleur à un discours adressé à la fois à lui-même et à l'infini.Mais ça rate.Venu faire un bilan existenciel,il retombe dans le bilan comptable : il ne lui revient de sa vie qu'une énumération d'objets mesquins,dénués de sens.Et il lance à la nature une protestation tragi-comique.Un promeneur l'a écouté à son insu.Il intervient.Selon lui le comptable a mené une vie cyclique,les heures ressemblant aux heures,les jours aux jours,les années aux années,et ce temps cyclique n'a d'autre sens que sa propre répétition. Le comptable doit donc abandonner toute idée de donner à son parcours une finalité quelconque.Le comptable se rebiffe et pose à son tour au promeneur, idéaliste forcené qui,lui, a toujours prémédité le but,c'est-à-dire un idéal vers lequel tend une existence en ligne droite,des questions embarrassantes.Et ils entament,suivant un parcours dans les rochers,les verdures,l'encaissement de petites vallées, l'escarpement des crêtes,les limites des abîmes,un dialogue ponctué d'arrêts,de poursuites,  d'invectives, de raisonnements hostiles et même de bagarres.Chacun s'efforce de s'emparer du destin de l'autre pour en démontrer le dérisoire ou le ridicule.Et de ce duel hilarant et tragique, il ne restera qu'une seule conclusion : à nouveau une protestation de l'être périssable,qu'il soit cyclique ou motivé, devant la splendide indifférence d'une nature éternelle.

Avec Michel Feder et Jean Tom

Durée : 56 minutes

filmeffraie
23/03/03